Frais de livraison fixe - QUÉBEC et CANADA: 10$ / États-Unis: 20$ / International: 35$. Voir nos produits

Roadtrip à Terre-Neuve

« Deux semaines de roadtrip à manger sur le bord de la mer et à dormir dans une van. »

On est ben fiers de vous présenter la toute dernière aventure de nos nouveaux collaborateurs : Maude Bourcier-Bouchard et David Mercier. Ils ont traversé l’est du Canada pour se rendre jusqu’à Terre-Neuve, un secret trop bien gardé de notre pays.


Nous sommes partis de Montréal le vendredi soir tout de suite après le travail à bord de notre minivan convertie dans le but de passer 2 semaines en mode boondocking. Notre itinéraire pour se rendre à Terre-neuve comptait 14 heures de route et 7 heures de traversiers. Évidemment, on ne ferait pas la route d’un coup, on en profite pour arrêter au passage dans le Bas-du-Fleuve pour dormir au chalet familial, à Moncton, pour visiter de la famille et à Tatamagouche en Nouvelle-Écosse pour faire des provisions de bière (ça ne sera pas la dernière).

On prend le traversier à North Sydney; notre plan est d’attaquer Terre-Neuve par la côte ouest en premier. Sur notre chemin, on visite le cap Saint-Georges, Bottle Cove et finalement le parc National du Gros Morne. Les paysages de la côte Est sont incroyables. Ça fait seulement quelques heures qu'on est arrivés et déjà on a le souffle coupé. Évidemment, c'était trop beau pour être vrai: le lendemain, le brouillard s'installe et il est tellement dense qu'on ne pourra pas monter le Mont Gros Morne, trop risqué. On reprend la route vers le nord cette fois.

Au nord, on est choyés: gros soleil, il fait chaud. En soirée, on prend le traversier qui va nous amener tranquillement à Fogo. Une fois rendus sur l'île, le sentiment de dépaysement s'accentue et pas à peu près. Le climat change, les arbres se font de plus en plus rares et les vents encore plus intenses. On passe différents villages de pêcheurs sur notre chemin et on en profite pour faire une randonnée qui nous permet d'atteindre le point le plus à l'est du pays. Évidemment, on ne pouvait pas aller à Fogo sans visiter le fameux Hotel Fogo Islande Inn. L'hôtel est d’une beauté architecturale sans nom; ce qui rend l'endroit aussi impressionnant et singulier est définitivement le contraste du bâtiment au design scandinave dressé sur les rochers de bord de mer.

Juste avant de quitter Fogo, on en profite pour aller acheter de la bonne morue fraîchement pêchée directement au quai. Les habitants de Terre-neuve ont vraiment le coeur sur la main; c'est sûrement la nature qui les entoure qui les rend aussi sains... De retour à Twillingate, on s'apprête maintenant à terminer notre aventure par la côte Est. On visite le parc national de Terra-Nova où l’on trouve un spot de camping juste à côté de la réserve d'oiseaux. On mange des tacos morue avec une bonne bière de Beau’s en regardant les aigles pêcher leur souper en face de nous. Le lendemain, on se rend jusqu'au fort de Bonavista où on fait la rencontre de 2 renards noirs. Saviez-vous que ça existait? Pas nous. On a fait le saut mes amis…. Hé la la.

On poursuit notre route en s'arrêtant inévitablement à St-John où on profite de la grande ville pour passer une soirée au resto et manger à l’intérieur, à l’abri de la pluie (si vous avez suivi jusqu’ici, ça fait presque 2 semaines qu’on bouffe dehors ou dans la van). Un must si vous visitez St-John: Adélaïde Oyster Bar, puis arrivez tôt car l’endroit se remplit très vite et avec raison. On a déjà hâte d’y retourner pour chanter avec le crew en mangeant des huîtres à profusion.

On termine notre roadtrip en prenant les p’tites routes qui longent la mer. Un détour qui en vaut vraiment la peine, on passe parmi les plus beaux paysages de notre voyage. Notre dernière soirée à Terre-Neuve, on la passe à la réserve écologique Cap St-Mary. On arrive devant un centre de visiteurs complètement désert, mais on décide quand même de faire la randonnée qui mène à Bird Rock avant que le soleil se couche. Méchante bonne décision: c’est littéralement happy hour à bird rock. Des milliers de fous de Bassan nous volent autour, le rocher est blanc tellement il y en a. On termine nos vacances en s’ouvrant une bonne bouteille de blanc sur le bord de la falaise, juste avant que le soleil se cache pour vrai.

En lien avec...

Retour à la liste

L'infolettre

Artisanat, design, lifestyle, bon jack, promo... Inscris-toi!

S'inscrire

L'item a été ajouté