Livraison gratuite pour les commandes de $75+ / Retours et échanges gratuits

Video - Distillerie Menaud

Pour le 3e épisode de la série savoir-faire, c'est au tour de la brasserie et distillerie Menaud qui nous invite dans leur univers de spiritueux entremêlé d'une histoire riche de la région du Charlevoix.


Au bout de la route 138, tout juste avant d'arriver à La Malbaie, on retrouve le petit village typique de Clermont et son petit parc industriel où nichent la brasserie et distillerie artisanale Menaud, baptisée ainsi en hommage au personnage du célèbre roman Menaud, maître draveur de Mgr Félix-Antoine Savard. Il fut curé de cette paroisse où s'agitent les colonnes d'un alambic tout neuf. Les cofondateurs de Menaud nomment leur distilleire et brasserie en honneur du patrimoine charlevoisien.

Le 14 juin 1937 parut la première édition de Menaud, maître-draveur, du curé Félix-Antoine Savard. Dès lors, ce roman du terroir dorénavant incontournable se transforme au gré de l'évolution littéraire de son auteur et de l'histoire politique tumultueuse du Québec.


« Pour Félix-Antoine Savard , l’homme naît fabricateur. Puis les braves s’agrandissent, se développent de pair avec la nature et son spectacle. »


Menaud explore les saveurs à la recherche d'un quoi véritablement différent, sans toutefois dénaturer l'essence des ingrédients d'ici. Pour bousculer la tradition tout en la prolongeant, il faut comprendre la manière dont chaque ingérdient vit et intéragit avec son milieu. Le choix de chaque essence est le fruit d'une recherche de terrain minutieuse avec de nombreux tests de goût tout au long du processus. Chez Menaud, chaque produit est élaboré sans compromis tout en mettant de l'avant les arômes du Charlevoix.

Menaud se procure son seigle et son blé à la ferme Harvey de l’Isle-aux-Coudres. Le grain est moulu en une farine avec laquelle on fait la « soupe » qui sera fermentée, puis déversée dans le gros alambic pour une première distillation, puis une deuxième et une troisième dans le plus petit alambic; le résultat final est un délicat gin aux herbes boréales se dégustant à sec, sans glace ni tonic.

Dans un futur rapproché, Menaud commercialisera leur propre whisky aux arômes fumés. Cet été, ils ont préparé leur première cuvée. On a bien hâte de le déguster !


Chez Menaud, chaque produit est élaboré sans compromis, avec le souci du détail, du grain jusqu’au goulot.



Production: c'est beau studio
Réalisation: Carlos & Christophe
lieu : La distillerie Menaud
Lieu : Clermont, Québec, Canada
Photographe : Christophe Lavigne
source : Le devoir
Article : Vincent Cadorette


Articles connexes

Retour à la liste

Bienvenue chez nous!

Obtiens 10% de rabais sur ton premier achat en t'inscrivant à notre infolettre et reste informé sur le design et le savoir-faire québécois. SANTÉ!

S'inscrire

L'item a été ajouté