Local à 95%...

Bien que certifié biologique et tissé localement, le coton ne pousse pas au Canada. La fibre de nos vêtements constitue donc le dernier 5% manquant dans notre quête d'une production 100% locale, du champ à la garde-robe.

Pour des raisons environnementales iées à la production et le transport du coton, notre objectif est d'arriver à le remplacer par une fibre cultivée au Québec.

And the winner is... LE CHANVRE

Le chanvre est l’une des premières plantes à avoir été domestiquée par l'homme dès le Néolithique. Presque 6000 ans plus tard, on réalise tout juste qu’elle est effectivement une plante aux mille et un bienfaits… Comme quoi la première idée est souvent la meilleure!

En plus d'être hypoallergénique, résistante et biodégradable, le chanvre ne requiert aucun pesticide et contribue à régénérer les sols. Encore mieux, sa culture absorbe plus de carbone qu'elle en émet et nécessite 4 fois moins d'eau que celle du coton pour une même surface. Une fois la fibre transformée, elle forme un tissu qui respire, plus résistant que le coton.

Le chanvre est sans équivoque la plante du futur et pas seulement dans le textile. Elle révolutionne l'alimentation, les soins, la construction, le carburant... etc. etc.

Mais pourquoi on ne l’utilise pas déjà partout?

Malheureusement, l’expertise nécessaire à sa production et transformation industrielle n’est pas encore développée ni au Québec ni au Canada. Ce qui a comme résultat d’impacter énormément le prix et par conséquent son accessibilité.

Cette accessibilité étant cruciale à notre mission de démocratiser les vêtements locaux, notre défi serait donc d’arriver à cultiver et transformer cette matière locale, sans impacter le prix ni la douceur de nos produits actuels.

Suivez-nous dans notre quête de l'ultime t-shirt fait au Québec, du champ à la garde-robe. Une courte série de trois épisodes où nous allons à la rencontre du chanvre made in Québec.

Partager l'article
Copié